Lien ami

Suivre Forumactif sur Facebook

Sondage

Quelle est votre couleur préférée pour les feux aux carrefours ?

 
 
 
 
 
 

Voir les résultats

Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Mots-clés

STAGES  

Statistiques
Nous avons 34 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est dynamo

Nos membres ont posté un total de 79 messages dans 48 sujets

Mon premier souvenir de pétrification.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon premier souvenir de pétrification.

Message par Plume le Dim 19 Fév - 18:29

Madame Tabouski, c’était ma maitresse de musique

À Crococacugne, nous avons une école de musique, avec une maitresse de musique qui s’appelle madame Tabouski.

Un jour Mamie a dit :
Va apprendre à faire de l’accordéon avec madame Tabouski.
Et en disant ça, des étincelles de lampions de bal musette dansaient dans ses yeux.

Pour lui faire plaisir, et parce que Toto en jouait aussi, j’ai été apprendre l’accordéon chez Madame Tabouski.
Toto, c’était un drôle tout mignon qui mâchait des chamallows avec un air coquin qui me plaisait bien.

J’ai pas aimé l’accordéon. Quand je jouais, mon nez me gratouillait. Mais je pouvais pas me gratter à cause que mes doigts devaient rester à appuyer sur les boutons. Alors, je me trémoussais parce que l’accordéon c’est lourd sur les genoux.

Pourquoi est-ce que tu te trémousses ? a demandé Madame Tabouski.

Quand je joue, mon nez me gratouille. Mais je peux pas me gratter à cause que mes doigts doivent rester sur les boutons. Alors, je me trémousse parce que l’accordéon c’est lourd sur les genoux.

Madame Tabouski m’a regardé avec des yeux ronds et la bouche ouverte. Et tout le monde autour, ils ont fait pareil. Toto a arrêté de macher son chamallow.
Je me suis pétrifiée.
La malédiction : j’avais fait le clown, sans faire exprès.

Toto, au lieu de me faire un bisou pour me dépétrifier, il a recommencé à macher son chamallow.
Quand ils m’ont plus regardé, je me suis dépétrifiée toute seule.

Les larmes aux yeux, j’ai pensé : « je suis pas normale, je suis pas comme les autres et c’est grave ».
À Crococacugne, les pas normals, les pas comme les autres, ils n’aiment pas.
Ils nous regardent avec des yeux ronds. Et ça fait mal, ça pétrifie, moi en tout cas.

Je suis allée pleurer chez Pirouètte qui m’a dit :
C’est normal que le nez gratouille. Ça arrive à tout le monde tout le temps. Mais c’est tabou de le dire. Tabou au point qu’on sait plu que c’est tabou. Alors on évite d’y penser quand le nez nous gratouille et on se serre l’intérieur pour pas se trémousser.

Les clowns sont les seuls à s’autoriser à dire que leur nez gratouille.

avatar
Plume
Admin

Messages : 45
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 62
Localisation : Gironde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum